Le petit coeur de Bubu a cessé de battre en début d'après midi. C'était une poulette canaille, excentrique, fofolle et plutôt intelligente* qui a rempli un rôle inattendu de muse comme parfois les animaux savent le faire.(* elle me faisait toujours penser au velociraptor de Jurassik Park qui sait ouvrir les portes!)

Si si! Elle est l'un des personnages de la nouvelle graphique qui est partie dans la capsule temporelle du musée gallo-romain de Vienne, elle apparaît dans plusieurs de mes textes publiés, elle a inspiré de nombreux gags dessinés avec Pia et Aristote, elle est à l'origine de ma chronique radio "les mémoires du poulailler", etc.

Comme elle était déjà malade lundi quand je suis allé au studio enregistrer ma contribution à un disque collectif, j'ai modifié l'un des textes pour la faire apparaître dedans.

Bref, Bubu a eu une belle vie et laissera une marque dans l'histoire!

Elle se repose à l'ombre du noyer le 7 mai dernier, élégante et la tête droite jusqu'au bout:

Bubu

Un guerrier burgonde, dont elle a hérité du nom, et du caractère! ici l'esquisse sur l'apprêt:

bubu02

Bubu inspire. Imaginé depuis longtemps, en la voyant décliner rapidement, je me suis enfin décidé à donner les 1ers coups de pioches du futur kiosque (qui répond aux règles administratives pour une construction sommaire: surface inférieure à 5m², après il faut signaler la construction voire déposer un permis si la surface dépasse 20m², c'est d'un chiant). Je ne sais pas à quoi cela tient mais sa présence motivait les projets divers et variés:

Bubu03