Dessins de presse

on remet les compteurs à 0: suite à l'attaque de Charlie Hebdo, un certain nombre de rédacteurs en chef et directeurs de journaux pour qui j'ai dessiné ont affiché une solidarité aussi hypocrite qu'ennuyeuse. J'ai décidé de retirer l'échantillon de dessins présentés ici. Ne vont désormais y figurer que ceux publiés par les véritables amateurs de dessins de presse.

baïo (1)