Pour ma causerie de samedi dernier, je me suis mis en condition en assistant la veille à celle de Bernard Werber au théâtre de Vienne:

Werber

et dimanche, en récompense de la mission réussie*, je me suis accordé l'après midi sous le kiosque. Les travaux ne sont pas finis mais il faut bien commencer à en profiter les jours où il fait beau:

kiosque (98)

*ça devait être bien puisque les gens, ils ont écouté Bibi et ils en  ont oublié de me prendre en image quand je gesticulais pour expliquer, il n'y aura donc pas de traces photographiques de cette journée.