Leçon suivante, en réunion tu peux faire semblant d'avoir l'ai très concentré en prenant des notes:

R7 (2)

Mes p'tits poilus commencent à prendre de la couleur.

Le n°4, sur la ligne du haut, donne une indication de l'aspect une fois qu'il seront finis.

Si nous n'avons retrouvé aucune photo des vrais, les fiches matricules indiquent beaucoup de renseignements, dont la couleur des cheveux, des yeux et certains critères reconnaissables.

les 16 (2)

T'as vu on passe du 14 au 16. Le 15ème était originaire de Nîmes. Son dossier est aux archives de là-bas. Elles ne sont pas accessibles en ligne (le Gard est l'un des derniers départements à ne pas avoir un accès internet). La dernière fois que je suis passé dans le coin, j'ai tenté de trouver le nouveau bâtiment pour les consulter directement sur place mais comme il n'est pas vraiment fléché, je n'ai pas su le retrouver. Je connais mal la ville.

Donc ce brave garçon reste pour le moment un mystère, du moins pour son passage dans l'armée.

Nous avons un 18ème mort, qui n'est pas sur le monument, tué aux Dardanelles lors de l'expédition de 1915. Comme ça chamboulait la mise en forme de l'ensemble il aura droit à son dessin dans les pages intérieures.

cet autre dessin restera par contre en N&B:

canon revolver Hotchkiss (1)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(canon revolver Hotchkiss)